Environnement International

La croissance du PIB mondial a été de 2.2 pour cent en 2008, en repli par rapport à 2007 (3.8 pour cent). Les pays de l’OCDE ont nettement moins progressé que le reste du monde. La croissance du PIB dans cette zone s’est infléchie, à 0.9 pour cent en 2008 contre 2.7 pour cent en 2007. Ce ralentissement est particulièrement sensible aux États-Unis, où il a démarré plus tôt, du fait de la crise des crédits immobiliers à risque (subprimes). L’un dans l’autre, les économies de la zone OCDE ont relativement bien résisté à la série de chocs provoqués par les turbulences des marchés financiers, le repli de l’immobilier et la flambée des prix du pétrole et des denrées alimentaires au premier semestre 2008. Mais la situation s’est brusquement dégradée vers la fin de l’année, la crise se propageant au reste du monde, au point que l’on parle désormais de récession mondiale. Les projections réalisées en décembre tablaient sur un repli du PIB des pays de l’OCDE de 0.4 pour cent en 2009 et sur une croissance d’à peine 1.4 pour cent en 2010. Mais les choses ont empiré depuis. Début avril, l’OCDE a revu ses prévisions de croissance pour la zone, à moins 4.3 pour cent en 2009. La croissance devrait être pratiquement nulle en 2010.